Semaine du civisme – 6è B

Semaine du civisme – 6è B

Les 6°B s’engagent dans le cadre de la semaine du civisme :
Des grues, symboles de la paix sociale à l’école et dans la vie de tous les jours !

 

La classe de 6°B a décidé de faire des grues en origami pour la semaine du civisme.

Les élèves ont tous marqué une phrase à l’intérieur de la grue expliquant l’engagement qu’ils se sont fixés jusqu’à la fin de l’année scolaire pour contribuer à la paix sociale !

Nos grues ont été accrochées à un arbre dans la cour et nous pourrons ainsi les voir et y repenser tous les jours !

Texte écrit par Augustin pour les 6°B

Statue dédiée à Sadoko

 

Pourquoi des grues ?

Il s’agissait de comprendre que le civisme permet de vivre tous ensemble dans le respect et la paix. Or ces grues sont un symbole de paix.

L’histoire de la grue en origami

Sur la base d’une légende japonaise qui dit  que « quiconque plie mille grues de papier verra son vœu de bonheur, santé ou longévité exaucé » , une petite fille SADOKO atteinte de leucémie après avoir été exposée au rayonnement du bombardement atomique d’Hiroshima, décida de plier 1000 grues pour guérir. Elle plia avec n’importe quel papier qu’elle trouvait mais voyant que la maladie empirait elle se mit à espérer la paix dans le monde plutôt que sa propre guérison. Malheureusement elle mourut de leucémie à 12 ans après avoir plié 644 grues. Ses compagnons de classes plièrent les grues restantes et elle fut enterrée avec une guirlande de 1000 grues. 

 

 

 

Depuis, la grue est le symbole de la paix. Nous trouvons que ce symbole était parlant pour notre action en faveur de la paix au sein de l’école !

Exemples d’engagements de la classe de 6èB :

« Je m’engage dès que je sors de cours à m’assurer que la classe reste propre. » Clara

« Aider les élèves en difficulté, par exemple dans la cour quand un petit tombe. » Tal

« Je m’engage à ne pas me moquer des autres quand ils se trompent par exemple. » Agnès

« Dire « bonjour » avec le sourire à chaque personne que je rencontre dans la cour ou les couloirs même si je suis dans mes pensées, dans le stress… » Léo et Mme Isambert 

« Je m’engage à aller vers tout enfant qui me paraîtrait triste dans la cour« . Sarah

« Je m’engage à aider les plus petits que moi à la cantine. » Augustin