La plus grande interrogation écrite de maths dans le monde !

La plus grande interrogation écrite de maths dans le monde !

Kangourou des mathématiques 2018 : Fête des maths !!!

 

Cette année, comme les années précédentes, l’association  » Kangourou des mathématiques  » organise son jeu-concours. Ce jeu-concours a pour objectif de stimuler et de motiver la grande majorité des élèves suivant le programme normal de leur classe. Il s’appuie sur une grande participation afin de devenir une manifestation scientifique de masse.


A titre indicatif, en 2017, près de 30 pays ont participé au « Kangourou sans frontières ». Le même jour, presque à la même heure, 3,5 millions de jeunes européens ont réfléchi aux mêmes questions..
Comme les années précédentes, je souhaite que les élèves volontaires du lycée participent à cette grande fête. Le concours concernera les niveaux ECOLE ( CE2, CM1 et CM2 ), BENJAMIN ( Sixième et cinquième), CADET ( quatrième et troisième) et JUNIOR ( Seconde, première S et autres classes de lycée ) et ETUDIANT (Terminale scientifique ). Dans chaque niveau, il n’y a qu’un sujet mais les élèves seront classés en catégories suivant le niveau de la classe.
Les modalités sont les suivantes :

  • Frais d’inscription de 3 euros.
  • Une seule épreuve le jeudi 15 mars 2018, entre 8h et 9h.
  • La durée de l’épreuve est de 50 minutes pour tous les niveaux.
  • L’épreuve est individuelle et sans calculatrice. Les brouillons et outils géométriques sont autorisés.
  • Chaque participant recevra un cadeau mais les meilleurs seront récompensés par des voyages, des lunettes astronomiques, des calculatrices, des livres …

Si votre enfant est intéressé, merci de régler avant les vacances d’hiver, via un virement bancaire, la somme de 3 euros.

En attendant les inscriptions, qui je l’espère seront nombreuses, (pour rappel, l’an dernier plus de 150 participants ), je souhaite déjà bonne chance aux futurs participants, et je rappelle que l’essentiel est bien sûr de participer à cette grande fête des mathématiques.

Philippe MORALES
Professeur de mathématiques