L’ établissement en chiffres et en photos

L’établissement en chiffres et en photos

Le Lycée français de Düsseldorf est un établissement français homologué par le Ministère de l’Education Nationale. Il est régi par une convention entre l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), placée sous la tutelle du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), et l’Association de parents d’élèves qui, reconnue par la législation allemande, gère financièrement le lycée en concertation étroite avec le Proviseur.

Fondé en 1962, notre établissement est implanté dans la capitale du Land le plus important en Allemagne : la Rhénanie du Nord-Westphalie. De nombreux services et entreprises français y sont présents et emploient plus de 75 000 personnes.

596 élèves de la Maternelle à la Terminale ont été accueillis à la rentrée 2016. La majorité de nos élèves sont français ou binationaux (franco-allemands). L’école accueille également des enfants d’autres nationalités et ambitionne de répondre aux demandes de scolarisation exprimées par des familles allemandes intéressées par nos programmes pédagogiques.

L’enseignement au Lycée français de Düsseldorf est conforme aux programmes français tout en donnant une place particulière à l’enseignement de la langue et de la culture allemandes. Parallèlement, l’apprentissage de l’anglais et de l’espagnol placent le plurilinguisme au cœur de nos objectifs pédagogiques.

596 élèves 27 classes (rentrée 2016)

maternelle: 4 classes / 79 élèves0

élémentaire: 10 classes / 229 élèves0

collège: 7 classes / 163 élèves0

lycée: 6 classes / 125 élèves0

Répartition des élèves par nationalité

Français0

Binationaux (Français + autre nationalité)0

Allemands0

25 autres nationalités en 20170

Découverte de l’établissement en photos

Le projet immobilier à la loupe

8 décembre 2017 : La richtfest !

Ce vendredi 8 décembre a eu lieu sous une pluie battante, la cérémonie de la « Richtfest » pour notre nouveau bâtiment en construction. C’est une fête traditionnelle importante en Allemagne car elle signifie que les murs et le toit sont érigés. Tout est bien construit solidement!

A cette occasion, tous les corps de métiers ont été mis à l’honneur et une grande couronne aux couleurs bleu/blanc et rouge a été soulevée dans les airs par une grue pour flotter fièrement au-dessus du chantier… La phase du gros oeuvre s’achève en même temps que l’automne. Avec la pose des fenêtres en janvier, le bâtiment devrait être vite clos. Le compte à rebours ne fait que commencer…

Article du Rheinische Post consacré à notre Richtfest
La couronne aux couleurs de la France
Le discours des ouvriers
17 novembre : Notre bâtiment avance vite et bien …

 

Vous l’avez tous remarqué en ce retour de congé d’automne, le futur bâtiment a pris toute sa hauteur.

La Richtfest, grande fête traditionnelle d’achèvement des travaux de gros oeuvre et de la charpente, se tiendra le 8 décembre prochain. Cette fête sera l’occasion de remercier l’ensemble des ouvriers en poste depuis le mois de juin.

C’est pour nous le moment de dresser un premier bilan du projet immobilier tel qu’il vous a été présenté en début d’année.

Les travaux avancent bien sous les commandes de notre Cabinet d’architecte BMP, maitre d’ouvrage et de notre équipe de maitrise d’oeuvre (comité de gestion). Le calendrier et le budget sont pour le moment parfaitement respectés et nous y veillons tout particulièrement.

La collaboration avec la direction se fait au quotidien et nous tenons compte des remarques faites par le personnel lors des ébauches de plan.

Nous avons conscience des nuisances que peuvent occasionner un tel projet au sein d’un établissement en activité. C’est la raison pour laquelle les vacances sont souvent mises à profit pour des travaux d’envergure.

2018 sera sous le signe des fenêtres et huisseries, de la plomberie, de l’electricité, de l’aménagement intérieur et extérieur avec pour bouquet final, l’aménagement de nos deux salles de laboratoires „High tech“.

Des mois nous séparent encore de notre grande fête d’inauguration à la rentrée 2018. Nous nous réjouissons tous d’offrir prochainement à nos enfants et à leurs professeurs un nouveau cadre de travail moderne et agréable.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toutes questions ou interrogations vorstand@lfdd.de

Bien cordialement

Le comité de gestion de l’association des parents d’éléves

 

Rappel du plan de financement :

Crédit ANEFE*           3 800 000 EUR

Fonds propres **        1 300 000 EUR

Subvention AEFE          500 000 EUR

Budget total                 5 600 000 EUR

*   Garanti par l’Etat français

** sur les réserves constituées pour ce projet

27 septembre : l’Ambassadrice de France en Allemagne, Anne-Marie Descôtes, s’est rendu au LfdD pour visiter le chantier du nouveau bâtiment en construction.

De gauche à droite sur la photo :

M. Muller, Consul Général

Mme Durand-Assouly, Proviseure

Mme Descôtes, Ambassadrice

Mme Houdayer, Présidente du comité de gestion

Mme Derot, Vice-secrétaire du comité de gestion

M. Moreau, Directeur Administratif et Financier

1er septembre 2017 : cérémonie de « pose de la première pierre »

Organisée par l’Association des parents d’Elèves du Lycée français de Düsseldorf (LfdD), la cérémonie de pose de la «Première pierre » du nouveau bâtiment a eu lieu le vendredi 1er septembre 2017 en présence de la sénatrice Claudine Lepage, des représentants de la communauté éducative et des autorités locales.

La cérémonie a été ouverte par les discours de Mme Houdayer, présidente du comité de gestion, et de Mme Durand-Assouly, proviseure du LfdD.

Nos invités d’honneur ont ensuite pris successivement la parole :

Mme Grafto, Déléguée de la direction de l’AEFE et conseillère culturelle adjointe à l’ambassade de France à Berlin

M.Hesse, BM+P Architekten Hesse Haselhof

Mme Lepage, Sénatrice des Français établis hors de France

M.Muller, Consul général de France à Düsseldorf

M.Hintzsche, Stadtdirektor de la ville Düsseldorf

A cette occasion, une capsule intemporelle a été déposée par des élèves du lycée dans les fondations du nouveau bâtiment. A l’intérieur de cette capsule, scellée par notre architecte M.Strauch, nous avons placé :

  • le Rheinische Post du jour ;
  • le dessin d’un élève, anonyme, représentant une grande maison dans des espaces très verts avec des fleurs ;
  • de la monnaie ;
  • les plans du nouveau bâtiment ;
  • un tee-shirt du LfdD édition « Tour de France » ;
  • l’album photo de l’année scolaire 2016-2017 avec tous les élèves et les personnels.

Le calendrier des travaux prévoit une inauguration du nouveau bâtiment à la rentrée scolaire de septembre 2018.

Mai 2017 : obtention des permis de démolir et de construire

Après de longs mois de travail en coordination avec le cabinet d’architecte mandaté BMP, le comité de gestion, la direction, l’AEFE et les équipes enseignantes, le LfdD a obtenu les permis de démolir et de construire en mai 2017 sur la base d’un cahier des charges pour la construction d’un bâtiment de 2 étages dans l’alignement du batiment actuel sur la Graf-Recke Strasse.

Ce cahier des charges prévoit :

  • Au RDC : des salles de classes et de langues dédiées à l’école élémentaire- un ascenseur pour accès handicapés ;
  • Au 1er étage : des salles de classe du secondaire, les bureaux de la vie scolaire et un vaste CDI ;
  • Au 2ème étage : des salles de classes du secondaire dont une salle arts plastiques/musique, 2 laboratoires équipés, une salle de préparation, une salle des professeurs et un foyer des lycéens ;
  • L’aménagement des espaces extérieurs et de la cour.

Les choses sont bel et bien lancées et visibles depuis, avec l’installation des containers des classes provisoires et la destruction d’une partie du bâtiment de l’élémentaire. Nous y sommes !

Maintenant, place à la phase de construction qui devrait débuter mi-juin. Il est fort à parier qu’au retour des vacances d’été, le paysage de notre établissement aura bien changé…

Pendant ce temps, l’équipe en charge du suivi de la construction (Bauherrenteam) peaufine activement les aménagements de ce projet.

A la rentrée de septembre 2018 nos enfants devraient avoir le plaisir d’inaugurer leurs nouveaux locaux.

Florence Houdayer

On en parle dans la presse !