Title Image

La ville de demain

La ville de demain

Travail interdisciplinaire AP/Géographie et EMC/Histoire de l’art avec la classe de 6ème B

A partir d’un chapitre de géographie, les élèves de 6è B ont mené tout un travail sur la ville de demain en faisant intervenir différentes disciplines : géographie (prospective), Enseignement moral et civique (réflexion citoyenne), histoire de l’art (recherche sur Le Corbusier). L’heure d’Accompagnement personnalisé a également été très utile pour travailler la méthode : recherche documentaire, présentation écrite et orale de son projet. Les compétences travaillées ont été multiples et notamment celles consistant à écrire pour communiquer et échanger, écrire pour structurer sa pensée et son savoir ou encore s’exprimer à l’oral.

 

1ère étape : travail en géographie et EMC sur la ville de demain

Démarche suivie / prospective :

Il s’agit d’engager les élèves dans une réflexion géographique et citoyenne sur le futur de la ville qu’ils aimeraient habiter. Les élèves créent eux-mêmes les ressources de la séquence consacrée à «la ville de demain ».
La démarche permet un travail différencié (étude de documents et écriture) et se révèle motivante. Elle est un levier pour engager chaque élève dans un travail de groupe et dans l’argumentation.

Les élèves ont été invités à construire un projet définissant les caractéristiques de la ville du futur et répondant aux besoins des habitants. Ils étaient entièrement libres de choisir leurs camarades partenaires et le choix de leur support (dessin, maquette…).

2è étape : rencontre avec un architecte, Monsieur Radboud Seckel, le vendredi 25 janvier 2019

Objectif : confronter les projets des élèves au professionnalisme et à la réalité

Les élèves ont été invités à présenter leur projet à l’architecte qui a engagé avec chacun d’entre eux un dialogue sur les caractéristiques et les choix opérés.

M. Seckel a même pris le temps de revenir vers les élèves après la rencontre en leur envoyant à chacun un topo avec des remarques individuelles allant jusqu’à leur indiquer le style, l’influence ou le courant d’architecture dans lequel s’inscrivait leur projet. Certains d’entre eux ont été comparés à Le Corbusier. Les élèves étaient très fiers !

Un merci spécial à la maman d’Alexander qui nous a mis en relation avec cet architecte !

Témoignage d’une élève :

Le 25 janvier, Monsieur Seckel, un architecte hollandais est venu nous rendre visite. Auparavant nous avions fabriqué des maquettes ou dessiné des dessins de notre ville de demain. Alors Monsieur Seckel nous a dit ce qu’il en pensait. Il nous a beaucoup complimentés.

Quelques jours plus tard, Monsieur Seckel nous a envoyé une présentation sur ses constructions et sa manière de travailler. Dans cette présentation, il y avait aussi des photos de nos maquettes et de nos dessins avec à côté à chaque fois un résumé et surtout une appréciation.

Cette rencontre nous a beaucoup plu.

Charlotte Caillod

3è étape : travail de recherche sur des architectes connus (histoire de l’art) et notamment sur Le Corbusier

Les élèves ont réalisé un travail de recherche en autonomie et ont écrit une note de présentation sur l’architecte.

Voici des exemples de notes écrites sur Le Corbusier par des élèves :

Charles-Edouard Jeanneret-Gris est né en 1887 en Suisse et mort en France en 1965. Plus connu sous son pseudonyme, Le Corbusier, il est à la fois architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et homme de lettres.

Il est l’un des principaux représentants du mouvement moderne avec entre autres  Ludwig Mies van der Rohe, Walter Gropius, Alvar Aalto et Theo van Doesburg.

Thaïs Barthe

Il est connu pour être l’inventeur de la notion architecturale d’unité d’habitation :

Silhouette standardisée servant à concevoir la structure et la taille des unités d’habitation. Elle devait ainsi permettre un confort maximal dans les relations entre l’homme et son espace (pas trop petit!). 

Charlotte Noirfalisse

Il était surtout architecte. Il a dessiné des villas, des immeubles et il a même réfléchi à un projet de ville de trois millions d’habitants ! Il a écrit des livres où il a expliqué ce que doit être l’architecture selon lui : un art au service des hommes qui allie fonctionnalité et bien-être. (…)

Le Corbusier a dessiné des habitations très critiquées à l’époque qui paraissaient folles. Mais il est le premier architecte à comprendre qu’un logement n’est pas une « boîte » dans laquelle on dort et on mange. C’est un lieu de vie qui nécessite de la lumière, de la verdure, de l’espace, du confort. (…)

Maxence Huilier

Facebook
Facebook