Title Image

Citoyenneté

Semaine du civisme – 6è B

Les 6°B s’engagent dans le cadre de la semaine du civisme :
Des grues, symboles de la paix sociale à l’école et dans la vie de tous les jours !

 

La classe de 6°B a décidé de faire des grues en origami pour la semaine du civisme.

Les élèves ont tous marqué une phrase à l’intérieur de la grue expliquant l’engagement qu’ils se sont fixés jusqu’à la fin de l’année scolaire pour contribuer à la paix sociale !

Nos grues ont été accrochées à un arbre dans la cour et nous pourrons ainsi les voir et y repenser tous les jours !

Texte écrit par Augustin pour les 6°B

Statue dédiée à Sadoko

 

Pourquoi des grues ?

Il s’agissait de comprendre que le civisme permet de vivre tous ensemble dans le respect et la paix. Or ces grues sont un symbole de paix.

L’histoire de la grue en origami

Sur la base d’une légende japonaise qui dit  que « quiconque plie mille grues de papier verra son vœu de bonheur, santé ou longévité exaucé » , une petite fille SADOKO atteinte de leucémie après avoir été exposée au rayonnement du bombardement atomique d’Hiroshima, décida de plier 1000 grues pour guérir. Elle plia avec n’importe quel papier qu’elle trouvait mais voyant que la maladie empirait elle se mit à espérer la paix dans le monde plutôt que sa propre guérison. Malheureusement elle mourut de leucémie à 12 ans après avoir plié 644 grues. Ses compagnons de classes plièrent les grues restantes et elle fut enterrée avec une guirlande de 1000 grues. 

 

 

 

Depuis, la grue est le symbole de la paix. Nous trouvons que ce symbole était parlant pour notre action en faveur de la paix au sein de l’école !

Exemples d’engagements de la classe de 6èB :

« Je m’engage dès que je sors de cours à m’assurer que la classe reste propre. » Clara

« Aider les élèves en difficulté, par exemple dans la cour quand un petit tombe. » Tal

« Je m’engage à ne pas me moquer des autres quand ils se trompent par exemple. » Agnès

« Dire « bonjour » avec le sourire à chaque personne que je rencontre dans la cour ou les couloirs même si je suis dans mes pensées, dans le stress… » Léo et Mme Isambert 

« Je m’engage à aller vers tout enfant qui me paraîtrait triste dans la cour« . Sarah

« Je m’engage à aider les plus petits que moi à la cantine. » Augustin

Semaine du civisme – 6è & 5è

A l’occasion de la Semaine du Civisme, le bureau de la Vie Scolaire a souhaité organiser un mini-tournoi de football basé sur le « Fairplay » et l’arbitrage lors des pauses méridiennes.

L’épreuve s’est déroulée en 2 matchs de qualifications (2 équipes de 4° contre 2 équipes de 5°) suivis d’une finale et d’une petite finale.

  • Équipe A : Alexandre Delannoy, Clément Roussel, Victor Karmann, Virgile Rafii, Alix Giacometti Rossignol, Titouan Ligneau (5°)
  • Équipe B: Thibault Jelitte, Martin Roussel, Younes El Youssouffi, Abel Isambert, Mark Nana Djiepmo (5°)
  • Équipe C: Tom Bonicelli, Rayan Bel Abbes, Yanis Keddache, Ilyas Elkhattabi, Merwan Elgimiabi (4°)
  • Équipe D : Victor Valentin, Rayane-Bilal Ech Cherfaoui, Gwendal Degorce, Sandro Rodriguez, Halil Ergen (4°)
  • Arbitres : Younes El Qarqouri, Baptiste Boursault, Rayane-Bilal Ech Cherfaoui, Thibault Jelitte et Imran Moujtahid

 


L’équipe D a gagné le match contre l’équipe A, l’équipe B a gagné le match contre l’équipe C.
Petite finale remportée par l’équipe C contre l’équipe A et finale remportée par l’équipe B contre l’équipe D.
Le tournoi s’est donc déroulé dans l’esprit du « Fairplay » en considérant le respect de l’adversaire, des règles, des décisions de l’arbitre et de l’esprit du jeu, mais aussi la loyauté, la maîtrise de soi et la dignité dans la victoire comme dans la défaite.

 

Semaine du civisme – Seconde

Le civisme est une partie importante de notre vie quotidienne.

Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Le civisme est le dévouement envers la collectivité. Il s’exprime en actes, comme par exemple aller voter. Mais le civisme ne se limite pas seulement au vote, ce sont des actions qui peuvent être pratiquées par tous : grands et petits. Pour le prouver, pendant la semaine du 14 au 18 Mai, le Lycée Français de Düsseldorf s’est engagé pour une « semaine du civisme ». Notamment, la classe de Seconde a organisé une série d’actions dans le but de participer au quotidien collectif, afin de lui rendre service.

Tous les élèves ont commencé la semaine en mettant leur présence au service de la circulation routière qui se déroule chaque matin devant le LFdD. Vêtus de gilets fluorescents, ils ont autant aidé les voitures sur le parking et sur la route que les piétons, qui la traversaient. Et ce, devant leur propre lycée et les écoles avoisinantes.

D’autres élèves, se sont volontairement présentés dans la cantine pour prêter assistance au personnel. Ils ont surveillé les autres élèves ainsi que leurs camarades pendant toute la pause de midi, qui s’est déroulée sans incident.

Encore, en collaboration avec les 6è A, la classe entière a préparé une surprise aux classes du collège, en se présentant au milieu de leur cours, avec de l’eau, du savon et des torchons. Les élèves qui étaient en cours ont dû nettoyer les tables et les gribouillis dans leurs salles, et aussi dans toutes les autres salles non occupées par les examens. C’était un acte en faveur du personnel qui nettoie le bâtiment constamment, pour que tous aient un environnement propre autour duquel mener leur quotidien.

Cette vigoureuse semaine a permis à l’ensemble des élèves de seconde de former la classe en une unité soudée, et de prendre conscience que eux aussi ont un rôle à jouer pour non seulement leur propre bien, mais aussi le bien de tout le reste.

Olivia Rodriguez & Ana Schwabedal, 2nde

Semaine du civisme – CE2 & CM1/CM2

 

Lors de la semaine du civisme, les classes de CE2 et de CM1/CM2 ont entrepris une vaste opération de ramassage des déchets aux abords de l’établissement et en forêt de Grafenberg.

Nombre d’objets, dont certains fort imposants, ont été ramassés par des élèves particulièrement motivés !

 

Semaine du civisme – CE1b

Du 14 au 18 mai, c’était la semaine du civisme au LfdD.

Cette semaine-là, on a fait des affiches sur lesquelles on a écrit des recommandations pour que les collégiens fassent moins de bruit et qu’ils ferment la porte des toilettes.

 

On a collé les affiches dans les couloirs et dans les toilettes. On a fait un travail intéressant.

Malheureusement, les collégiens n’ont rien changé et ils ont même arraché une de nos affiches !

Léa Soldatovic, CE1b

Semaine de la presse et des médias

Durant la semaine de la presse et des médias qui s’est déroulée du 19 au 24 mars 2018, Alice, Imran, Lauraine, François-Xavier et Rita de 5èmes A et B ont participé au CDI à une activité sur l’info. Ensemble, ils ont analysé des exemples et défini les critères d’une information. A l’aide d’articles choisis dans la presse jeunesse, ils ont identifié le ou les auteurs et élucidé le terme d’agence de presse. Ils se sont aussi intéressés aux diverses sources utilisées.

Ambassadeurs en herbe

 

 

La finale Allemagne s’est déroulée au Lycée franco-allemand de Sarrebruck mardi 06 mars 2018.

 

 

 

 

Le Jury était composé de :

Mme Grafto,  présidente du Jury, Conseillère culturelle adjointe à l’Ambassade de France à Berlin, représentante de l’AEFE (au centre) ;

Madame Isabelle Ledru- Neirynck,  directrice de l’école française de Sarrebruck (à droite) ;

Monsieur Bächle, proviseur allemand du Lycée franco-allemand de Sarrebruck (à gauche).

 

Les deux équipes se sont affrontées sous la forme de joutes oratoires en langues française, allemande et anglaise sur un sujet tiré au sort :

 

« Dans ce monde de haute technologie où l’on trouve tout  sur Internet, les musées d’art ont-ils encore un sens ? « 

 

A l’issue de ces joutes oratoires, le jury s’est retiré pour délibérer.

 

Il a été décidé de composer une équipe Allemagne représentée par deux élèves du lycée franco-allemand de Sarrebruck et trois élèves du Lycée français de Düsseldorf : Clément Derot CM2, Alice Wade 4ème et Amaury Jean en seconde.

 

La finale Europe se déroulera le 21 mars à Bruxelles.

Nous leur souhaitons bonne chance !