Author: A. Larsen

  • Sort Blog:
  • All
  • Actualités
  • Théâtre

Semaine de la presse et des médias

Durant la semaine de la presse et des médias qui s’est déroulée du 19 au 24 mars 2018, Alice, Imran, Lauraine, François-Xavier et Rita de 5èmes A et B ont participé au CDI à une activité sur l’info. Ensemble, ils ont analysé des exemples et défini les critères d’une information. A l’aide d’articles choisis dans la presse jeunesse, ils ont identifié le ou les auteurs et élucidé le terme d’agence de presse. Ils se sont aussi intéressés aux diverses sources utilisées.

La tapisserie inventée

Après avoir étudié la tapisserie de Bayeux, les élèves de la classe de CM1A ont inventé leur propre tapisserie et réalisé en groupe chaque panneau de la tapisserie. Il s’agit d’un véritable  projet interdisciplinaire qui a permis de travailler différentes disciplines comme l’histoire, les arts visuels, l’expression écrite, la géographie.

Nous sommes en l’an 1065, le seigneur Raoul de Tillières veut reconquérir son château tombé aux mains des Anglais.

1 . Le seigneur réunit les gens du peuple pour organiser un plan d’attaque.

2. Les troupes s’organisent autour d’un camp pour préparer leurs armes.

3. Les hommes s’entrainent pour le combat et rassemblent leurs armes.

3.bis Les armes et les provisions sont embarquées : du vin, de la viande, du pain seront mis à la disposition de l’appétit des soldats pour pouvoir survivre. Les équipements nécessaires (cottes de maille, flèchesetc.) sont amenés également à bord pour la bataille.

4. Les bateaux sont préparés et attendent le signal du départ du seigneur.

5. Le seigneur donne le départ aux bateaux qui se lancent dans une longue traversée vers le combat.

6. Les hommes et leurs chevaux naviguent sans relâche sous le soleil sur la Seine pour arriver à destination

7. Les troupes arrivent sur les terres ennemies avec leur équipement et débarquent pour se préparer à la bataille.

8. Avant l’assaut, les soldats prennent des forces autour d’un festin.

9. Les chevaliers du seigneur attaquent le château pris par les Anglais. Une lutte sans merci est engagée. Le combat dure très longtemps et on déplore beaucoup de morts.La bataille s’avère très difficile et les soldats ont besoin de renfort.

10. Les renforts arrivent et soutiennnent les troupes francaises.

11. Le combat est de plus en plus difficile pour les Anglais…

12/13. Les Anglais sont faits prisonniers et amenés au seigneur Raoul de Tillières.

14. Le seigneur célèbre sa victoire autour d’un copieux festin.

MeJ – Berlin jour 4

Vendredi 16 Mars 2018
Après avoir pris le petit-déjeuner, nous nous sommes retrouvés dans le hall de l’auberge à 7h30 pour déposer nos valises.  
Le dernier jour du congrès commença par une conférence avec Mme Roelly, une chercheuse en mathématiques. Ensuite, les lycéens et les collégiens se séparèrent pour assister à des exposés d’élèves.  Il y eut la pause café, et d’autres exposés dont La Grippe (présenté par Ana Schwabedal, Louis Berges, Youssef Sedrati, Edmond Jean) et la glace en crêpe (présenté par Amira Bouchaib, Cedric Bourgeois, Timothée Vendange, Valerio Galanti).  Après, nous avons déjeuné dans la cafétéria de l’université de Potsdam.
Nous avions prévu d’aller au musée de l’espionnage, mais comme le congrès a pris du retard, Mme Benmamar et M Morales décidèrent de nous amener à Checkpoint Charlie. Pendant la séparation de Berlin, Checkpoint Charlie était un point de passage entre la DDR et la partie américaine de la BRD.  
Vers la fin de l’après-midi, nous avons récupéré nos bagages à l’auberge et allons à la gare pour prendre le train. 
Par Pilar DaRonco et Véronique Benkler (4e et 5e)

MeJ – Berlin jour 3

 Jeudi, dans la chambre 265-266 les élèves de 5ème et de 4ème se sont réveillés très tôt pour se préparer à l’exposé qu’ils devaient présenter à 11 heures dans l’amphithéâtre. Malheureusement un petit problème de synchronisation de la prise de parole s’est produit au début mais ils l’ont bien rattrapé et le public n’a rien remarqué . À midi nous avons tous pris un repas très bon à la cantine de cette université.    Ensuite nous avons écouté quelques autres exposés puis on a commencé le rallye. Nous avons fait une petite pose en cours de route. Quand nous sommes rentrés à 17:30 nous étions épuisés ! Nous avons mangé et nous nous sommes reposés. Après 2 heures nous sommes repartir de l’auberge pour rejoindre l’école française de Berlin où s’est déroulé une très belle soirée. À 23 heures, les élèves étaient de retour et nous nous sommes tous couchés rapidement car nous devions nous relever tôt le lendemain matin !
Par Maxence Aibache et Virgile Rafii (5e)

MeJ – Berlin jour 2

Après nous être levés assez tôt, nous sommes partis à l’université de Potsdam vers 7h50.

A notre arrivée, les collégiens ont commencé à installer leur stand tandis que les lycéens assistaient à leur présentation. A 10h, avant d’inverser les rôles, nous avons pu nous rafraîchir et manger des Bretzels. A la suite des présentations sur stands des lycéens, nous sommes allés au réfectoire pour manger puis nous avons eu une trentaine de minute de pause.

 

 

Nous avons par la suite assisté aux exposés intéressants  des autres écoles dans l’amphithéâtre (5 exposés de 15 minutes pour les collégiens et 3 de 25 minutes pour les collégiens). On a  pu bénéficier d’une pause goûter pour ensuite reprendre les exposés.

A 17h 15, nous sommes retournés à l’école pour dîner. Après un temps libre, on est parti voir le Reichstag.

Louis Berges et Cédric Bourgeois, élèves de Seconde

MeJ – Berlin jour 1

Nous nous sommes levés de bonne heure, et après le petit-déjeuner, nous nous sommes rendus à l’université de Potsdam.
Nous avons étés accueillis par les élèves du lycée français de Berlin, qui nous ont remis des badges et des t-shirts.
Ensuite nous nous sommes rendus dans un amphithéâtre où Mme Gacel, Proviseure du lycée français de Berlin, Mme Roelly, chercheuse en mathématiques de l’université et d’autres personnalités nous ont souhaité la bienvenue par un court discours.
Deux musiciens nous ont même joué (et chanté) quelques morceaux, issus de la musiques de divers pays.

Mr Deledicq a ensuite présenté une conférence « Pourquoi les mathématiques sont-elles jubilatoires ? »

C’est après qu’a suivi une pause pour prendre des collations avant de passer aux présentations des projets des élèves. Le programme continua de même après le déjeuner par des présentations, en particulier celle de Pilar et Lina sur le robot, et une dernière conférence de Mr Archambeau sur le sujet des statistiques et d’Amazon.

Présentation de Pinar et Lina sur le robot

Finalement nous sommes rentrés à l’auberge de jeunesse et avons dîné. C’est là que le reste de la journée se déroule en soirée libre pour les collégiens. Certains en ont profité pour terminer leurs présentations !
Encore une toute dernière conférence pour les lycéens, animée par Mr Salon, membre de l’OULIPO. Vers 23h00 ceux ci sont rentrés pour prendre un repos bien mérité…
Article écrit par Ana Schwabedal et Timothée Vendange, élèves de Seconde

Ambassadeurs en herbe

 

 

La finale Allemagne s’est déroulée au Lycée franco-allemand de Sarrebruck mardi 06 mars 2018.

 

 

 

 

Le Jury était composé de :

Mme Grafto,  présidente du Jury, Conseillère culturelle adjointe à l’Ambassade de France à Berlin, représentante de l’AEFE (au centre) ;

Madame Isabelle Ledru- Neirynck,  directrice de l’école française de Sarrebruck (à droite) ;

Monsieur Bächle, proviseur allemand du Lycée franco-allemand de Sarrebruck (à gauche).

 

Les deux équipes se sont affrontées sous la forme de joutes oratoires en langues française, allemande et anglaise sur un sujet tiré au sort :

 

« Dans ce monde de haute technologie où l’on trouve tout  sur Internet, les musées d’art ont-ils encore un sens ? « 

 

A l’issue de ces joutes oratoires, le jury s’est retiré pour délibérer.

 

Il a été décidé de composer une équipe Allemagne représentée par deux élèves du lycée franco-allemand de Sarrebruck et trois élèves du Lycée français de Düsseldorf : Clément Derot CM2, Alice Wade 4ème et Amaury Jean en seconde.

 

La finale Europe se déroulera le 21 mars à Bruxelles.

Nous leur souhaitons bonne chance !

Journée Défense citoyenneté au LfdD

Madame Durand-Assouly, proviseure, et Madame Trimbach, Consule Générale de Francfort

Pour la première fois cette année, le Lycée Français de Düsseldorf a accueilli une cinquantaine de jeunes de la région pour la « Journée défense citoyenneté ».

Troisième étape du « parcours de citoyenneté », la JDC s’impose à tous les citoyens français, femmes et hommes, avant l’âge de 18 ans. Ils ont la possibilité de régulariser jusqu’à l’âge de 25 ans. Les pouvoirs publics et les forces armées agissent chaque jour pour que la liberté puisse exister, sur notre territoire, mais également en Europe et sur d’autres continents.

La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix. C’est aussi une occasion unique de contact direct avec la communauté militaire, et de découverte des multiples métiers et spécialités, civiles et militaires qu’offre aujourd’hui aux jeunes, la Défense.

En fin de journée, un certificat de participation est remis. Il est obligatoire pour l’inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique.

Collecte pour l’association Die Tafel

Du 5 au 14 février, les élèves du CM2 de Martine Fuzeau ont organisé une collecte pour l’association Die Tafel.

L’édition du Rheinische Post datée du 26 février leur consacre un article, que vous pouvez découvrir ci-dessous ou retrouver en ligne.

Nous en profitons pour remercier tous ceux qui ont contribué au succès de l’opération.