Title Image

juillet 2019

  • Sort Blog:
  • All
  • Actualités
  • Théâtre

Le long voyage du Petit Pingouin vers la jungle

Pour clôre l‘année scolaire, les CE2B ont présenté à leurs parents et à leurs camarades de la classe parallèle une pièce de théâtre intitulée „Le long voyage du Petit Pingouin vers la jungle“.

Petit Pingouin en a assez de la banquise, du froid, des paysages en noir et blanc, il veut partir à la découverte du monde et trouver enfin un environnement tout en couleur. Il se met en route pour la jungle. Il doit pour cela effectuer un long voyage parsemé de mauvaises rencontres. Arrivé dans la jungle, Petit Pingouin a bien trop chaud, il regrette d‘avoir quitté sa famille et surtout d‘avoir pris son envol un peu trop tôt !

Tous les acteurs ont pris beaucoup de plaisir à jouer sur scène. Chacun avait un rôle à jouer et un texte assez difficile à mémoriser. Les décors ont été réalisés par tous, les déguisements également. La représentation finale était très réussie. Félicitations à tous les acteurs !

Projet LandArt

Ce projet a rassemblé, du 24 au 28 juin, 60 élèves de trois établissements de Duisburg et du Lycée français de Düsseldorf autour de l’artiste français Pierre Duc pour la réalisation d’une œuvre monumentale symbolisant les attentes des jeunes par rapport à leur avenir.

A cet effet, les élèves participant à l’opération furent interrogés dans le cadre d’une rencontre avec Pierre Duc en mars dernier. A cette occasion, ils ont produit les premières esquisses dont l’artiste s’est inspiré pour le motif final.

Les thèmes illustrés sont la famille, l’amitié et l’intelligence artificielle (le robot) qui sont indispensables à l’épanouissement et la réussite des jeunes. Ainsi, le personnage au centre gravit les échelons de la vie grâce au soutien de sa famille, de ses amis et du robot qui se forment en échelle pour lui permettre d’atteindre son but (l’arc-en-ciel).

L’œuvre a été réalisée à proximité du Landschaftspark de Duisburg (sites des anciens hauts fourneaux) classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a été réalisée avec de la paille, du terreau, des copeaux de bois, de la chaux et du colorant alimentaire.

Ce fut une très belle aventure franco-allemande, faisant fi des origines sociales et culturelles des participants qui, à mesure que l’œuvre se formait à l’aide de brouettes, pelles et autres râteaux, se sont rapidement estompées. Ce fut une expérience dont les jeunes se souviendront longtemps, à en croire leur enthousiasme et leur bonne humeur qui se sont accentués au fil des jours.


Les partenaires associés à ce projet furent la ville de Duisburg, l’Institut für Kirche und Gesellschaft, l’AWO (Arbeiterwohlfahrt) et la DFG de Duisburg.

Mark-Alexander Schreiweis