Vie des classes

Vie des classes

Les voyages de classe

Le voyage en Pologne des élèves de Terminale

Le voyage en Pologne est organisé tous les ans par Annick Berthod, Professeur d’histoire-géographie.

 

Le voyage en Pologne s’inscrit, d’une part dans les programmes d’histoire de Première et de Terminale, dont les thèmes sont le totalitarisme nazi et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale, et d’autre part dans le projet d’établissement du Lycée français de Düsseldorf.

Il s’agit de préparer nos élèves à devenir des citoyens conscients des enjeux d’hier, d’aujourd’hui et de demain pour une démocratie participative, par l’étude et la visite des lieux où se produisirent l’extermination d’un peuple et donc l’anéantissement de l’humanisme, pierre angulaire même de la démocratie.

Ainsi, notre voyage nous conduit à Auschwitz pour, ensuite, nous faire remonter le cours de l’histoire, sur les traces de la vie juive, à Cracovie, dans la campagne polonaise et à Varsovie.

Les cours, les séances de discussion et de réflexion et les ateliers à la Mahn-und-Gedenkstätte à Düsseldorf préparent les élèves au voyage.

Au retour, les élèves ont la tâche de présenter le voyage par une restitution.

 

Affiche de la soirée de restitution du 23 mai 2017

Sur les traces de Luther : 2nde Abibac

Compte-rendu par les élèves de 2nde AbiBac du voyage organisé par Mme Schönherr du 6 au 10 février 2017

Plus de détails et de photos ici

Wittenberg

À Wittenberg, nous avons séjourné dans une auberge de jeunesse. Notre première visite était au musée de l’humaniste et réformateur Melanchthon et du peintre Cranach. Nous avons imité l’art du portrait médiéval lors d’un atelier de peinture. Le même jour a eu lieu une visite guidée de nuit dans la ville. Nous étions accompagnés d’acteurs jouant les citoyens médiévaux. Le lendemain, nous avons découvert le centre historique, exploré la ville de jour et visité l’église où Martin Luther a affiché ses 95 thèses. Lors d’un atelier d’imprimerie, nous avons créé nos propres imprimés à la façon de Gutenberg après avoir appris comment les thèses ont pu se répandre si rapidement grâce à cette invention révolutionnaire. Tout au long du séjour, nous avons profité du reste de temps libre pour nous promener dans la ville, boire du chocolat chaud ou encore faire du shopping.

 

Eisleben

Nous avons visité Eisleben, la maison de la naissance et de la mort du grand réformateur Martin Luther. Il faisait tellement froid que nous étions ravis de pouvoir y entrer ! Nous y avons vu une galerie de peintures des princes électeurs de Saxe. Dans l’Église « Saint-Pétri-Pauli », on peut admirer les fonts baptismaux d’origine, remplis d’eau de rivière. C’est là que Martin Luther a été baptisé. Ensuite nous avons fait une photo de groupe devant la statue de Luther dans la vieille ville. Après cette étape à Eisleben, nous sommes partis pour Weimar.

 

Weimar

Au cours de notre voyage, nous avons séjourné également à Weimar, célèbre pour sa culture et son histoire . Cette escale à Weimar nous a donné l’occasion de découvrir le patrimoine culturel de la ville. Nous sommes arrivés à Weimar mercredi et y sommes restés jusqu’au vendredi. Nous y avons visité le musée Goethe, le Wittumspalais et nous avons assisté, le soir, à une mise en scène extraordinaire de la pièce « Faust » de Goethe. La visite du musée Goethe a été pour nous une expérience très intéressante et unique. Cette exposition nous a fait découvrir une nouvelle perspective passionnante mais aussi fascinante sur la vie du grand écrivain et sur ses oeuvres. Nous sommes ensuite allés au Wittumspalais. La visite de celui-ci était impressionnante: superbe, ce palais est le symbole de la richesse intellectuelle de la période classique allemande. Nous avons eu une guide très agréable et engagée. Pour bien finir la journée, nous avons enchaîné avec une soirée exceptionnelle: Une mise en scène humoristique, sous forme de sketch, de „Faust“, l’oeuvre majeure de Goethe.

 

Buchenwald

A quelques kilomètres seulement de Weimar, la belle ville et haut-lieu du classicisme allemand, se trouvent des traces de la face sombre du passé allemand : le camp de concentration de « Buchenwald ». Il a été construit en 1937 et est devenu un des camps spéciaux soviétiques en 1945. Depuis 1958 c’est un mémorial. Le camp a une surface de 400 000 m² et a détenu environ 277 800 prisonniers âgés de 2 à 86 ans. 56 000 hommes, femmes et enfants y ont trouvé la mort. Dès leur arrivée, ils n’étaient plus considérés comme des humains mais comme du bétail. On les désindividualisait en leur donnant des numéros, en les attribuant à des catégories. Les SS frappaient et tuaient sans hésitation. Et, sur les photos, se cotoîent toute cette horreur et les témoignages de la belle vie de famille des SS se promenant dans des parcs et des zoos aménagés spécialement pour leurs loisirs. Ils pouvaient se divertir et « s’identifier avec le lieu » et cotoyaient ainsi sans scrupules la cruauté et la barbarie. Pour les prisonniers, aucune possibilité de fuir cette abomination : 23 tours de contrôles et 3500 mètres de barbelés électrifiés. Le 11 avril 1945, l’armée américaine a atteint le camp. Depuis le début de l’année 1945 jusqu’à ce jour, 15 000 prisonniers n’ont pas pu survivre, mais 21 000 ont vécu la libération du camp. Néanmoins, pendant les longues marches d’évacuation, entre 12 et 15000 d’entre eux ont été victimes de faim, de soif, d’épuisement… Cette visite nous a tous beaucoup touchés. Elle a été très intéressante et enrichissante. Nous étions très pensifs sur le chemin du retour et sommes totalement conscients que cela ne doit en aucun cas se reproduire.

 

Tous nos remerciements vont à Mme Schönherr pour l’organisation de ce voyage scolaire et des visites guidées dans les villes et musées. Nous avons tous bien aimé et bien profité des visites. Nos remerciements vont aussi à Mme Isambert qui nous a accompagnés.