Les différentes instances

AEFE – Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger

Fondée en 1990, l’AEFE est un établissement public placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE). Elle est chargée du suivi et de l’animation d’un réseau de 495 écoles, collèges et lycées dans 137 pays.

Elle a pour missions principales de :

  • Assurer la continuité du service public d’éducation pour les enfants français résidant à l’étranger
  • Contribuer à la diffusion de la langue et de la culture françaises auprès des élèves étrangers
  • Participer au renforcement des relations entre le système éducatif français et celui du pays d’accueil.

L’AEFE a engagé depuis plusieurs années une politique d’ouverture sur le pays d’accueil, qui débouche sur une adaptation des programmes, des horaires et des dispositifs pédagogiques (enseignement renforcé des langues vivantes).

  • Faciliter des échanges entre les différentes instances du lycée

 

Le Lycée français de Düsseldorf est un établissement homologué par le Ministère français de l’Education nationale et conventionné avec l’AEFE. A ce titre, il doit respecter certains principes fondamentaux :

  • Conformité aux principes français d’égalité, de liberté et de laïcité
  • Conformité aux principes d’organisation pédagogique et éducative
  • Préparation aux examens français
  • Possibilité donnée aux élèves, à tout niveau, de passer d’un établissement homologué à un autre, ou d’un établissement homologué à un établissement public ou privé sous contrat en France, sans examen d’admission.
  • Garantie de la conformité des programmes et de la continuité des scolarités.

 

Une convention, signée entre l’association de parents du Lycée Français de Düsseldorf et l’AEFE définit les rôles des deux partenaires. Un accord porte sur les conditions d’affectation et de rémunération des enseignants ou des personnels d’encadrement titulaires, sur l’attribution de subventions et sur l’attribution de bourses scolaires pour les élèves français. L’AEFE organise tous les ans un plan de formation continue qui s’adresse à l’ensemble des personnels.

Association des parents d’élèves (APE) et Comité de gestion

Le lycée français de Düsseldorf est un établissement privé, conventionné* avec l’AEFE. Il est à ce titre placé sous gestion parentale. Les recettes de l’établissement reposent essentiellement sur les « écolages », les frais de scolarité payés par les familles. L’Association des parents doit assumer les salaires des personnels recrutés localement, sa participation aux salaires des personnels résidents ainsi que l’ensemble des coûts de fonctionnement (charges, entretien des locaux et dépenses pédagogiques). L’Etat français apporte également sa contribution : rémunération partielle des personnels résidents (fonctionnaires recrutés par l´AEFE), bourses pour certains élèves, subventions ponctuelles d’équipement et de fonctionnement.

L’association des parents d’élèves et des parrains du lycée (Verein der Eltern und Förderer des französischen Gymnasiums in Düsseldorf e.V) a été fondée en 1976**. Elle est l’organisme gestionnaire de l’établissement et est juridiquement responsable au regard de la législation allemande. Elle est aussi l’employeur du personnel en contrat local. L’association des parents se réunit une fois par an lors d’une Assemblée Générale Ordinaire pour élire ses représentants qui siègent au comité de gestion et pour la présentation des comptes annuels.

Le comité de gestion (Vorstand) est l’organe exécutif de l’association des parents. Il est composé de 6 à 10 membres, des parents bénévoles élus parmi les membres actifs de l’association.

*Convention administrative, financière et pédagogique
**Inscription au Tribunal d’instance de Düsseldorf au registre des associations sous le n°VR 5505

Le comité de gestion gère administrativement, financièrement et juridiquement l’établissement en partenariat avec la direction du lycée (dispositions particulières). Il définit le budget, fixe les droits de scolarité, assure la gestion des biens mobiliers et immobiliers et recrute, sur proposition et conjointement avec le Proviseur, le personnel local.

Ses missions  :

  • Soutenir le développement stratégique de notre école en concertation avec les équipes d‘encadrement et les représentants de l’Etat ;
  • Servir au mieux les intérêts des familles, privilégier une gestion rigoureuse et équilibrée dans un souci de bonne gouvernance ;
  • Maintenir un esprit de transparence et un dialogue de qualité ;
  • Assurer la continuité du fonctionnement de l´établissement pour garantir un enseignement de qualité et mettre nos élèves en situation de réussite.

 

Le Comité de Gestion se réunit régulièrement pour débattre et prendre les décisions de gestion, autour d’un conseil consultatif composé du proviseur de l’établissement, du Directeur de l’école primaire, du Directeur Administratif et Financier et, sur invitation, du Consul Général de France et d’un représentant de l’Ambassade de France en Allemagne.

Tout parent peut devenir membre actif de l’Association (Cf. demande d’inscription à l’association) et présenter sa candidature au Comité de gestion pour participer à la gestion de l’école.

Lors des assemblées générales, le Comité de gestion présente aux parents d’élèves le bilan financier et le budget pour l’année civile suivante. Les parents d’élèves présents participent au vote. Les bilans approuvés lors des assemblées générales sont à la disposition des membres de l’Association des Parents d’Élèves et peuvent être consultés auprès du responsable financier de l’établissement.

Contact comité de gestion

Florence Houdayer
(Présidente du Vorstand)

vorstand@lfdd.de

CE – Conseil d’établissement

Le conseil d’établissement est une instance tripartite composée en nombre égal de membres de droit représentant l´administration, de représentants des personnels de l’établissement et de représentants des parents d’élèves et des élèves. La circulaire n° 1894 du 6 juillet 2012 de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger en définit la composition, le fonctionnement et les attributions.

Le conseil d’établissement du Lycée français de Düsseldorf comprend 15 membres siégeant avec voix. Siègent à titre consultatif : le consul général, le président du Vorstand, les conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger.

Il est compétent pour tout ce qui concerne les questions pédagogiques et éducatives de l’établissement. Il ne saurait se substituer à l’AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger) ou à l’organisme gestionnaire dans les domaines qui leur sont propres. Il émet un avis sur :

  • les propositions d’évolution des structures pédagogiques.
  • les projets d’actions pédagogiques.
  • le programme des activités des associations et des clubs fonctionnant au sein de l’établissement en tenant compte des autorisations temporaires d’occupation des locaux.
  • les questions relatives à l’accueil et à l’information des parents d’élèves, les modalités générales de leur participation à la vie de l’établissement.
  • la programmation et le financement des voyages scolaires.
  • l’organisation de la vie scolaire : horaires, règlement intérieur, etc.
  • les questions relatives à l’hygiène, à la santé et à la sécurité, et les travaux à réaliser dans ces domaines.

Périodicité

Le conseil d’établissement se réunit en séance ordinaire à l’initiative du chef d’établissement au moins une fois par trimestre scolaire.

Convocation

Le chef d’établissement fixe les dates et heures des séances. Il envoie les convocations accompagnées du projet d’ordre du jour et des documents préparatoires, au moins dix jours francs à l’avance. En cas d’urgence, ce délai peut être réduit à trois jours.

Ordre du jour

Il est établi par le chef d’établissement après inscription de toutes les questions ayant fait l’objet d’une demande préalable. L’ordre du jour est adopté en début de séance.

Procès-verbal

A chaque début de séance, un secrétaire de séance est désigné. Il est chargé de rédiger le procès-verbal sous la responsabilité du chef d’établissement.

Le projet d’établissement

Le règlement intérieur de l’établissement

Les horaires scolaires

Le calendrier scolaire

La proposition de la carte des emplois des personnels expatriés et résidents.

Contact Conseil d’établissement

 parents.ce@lfdd.de

Conseil d’école

Dans tous les établissements qui comprennent un enseignement du 1er degré placé sous la responsabilité d’un directeur d’école est instauré un conseil d’école.

Il est consulté sur toutes les questions ayant trait au fonctionnement et à la vie de l’école primaire.

Ce conseil est présidé par le Directeur d’école. Le directeur d’école, les enseignants de l’école, un représentant des parents d’élèves par classe siègent avec droit de vote. Le chef d’établissement et le directeur administratif et financier siègent avec voix consultative.

Conseil du second degré

Il est mis en place dans tous les établissements du second degré.

Il prépare les travaux du CE pour tout ce qui concerne le second degré, notamment : les structures pédagogiques, l’organisation du temps scolaire, le projet d’établissement dans sa partie second degré. Il est présidé par le chef d’établissement.

Sa composition est tripartite comme celle du CE :

  • Représentants de l’administration : Proviseure – DAF – Conseiller Principal d’Education
  • Représentants des personnels : 3 sièges
  • Représentants des parents et des élèves : 3 sièges
  • Le vice-président du CVL, assiste à titre consultatif au conseil du second degré.

Ce conseil se réunit en séance ordinaire sur un ordre du jour précis, au moins 2 fois par an.

Le compte-rendu du conseil du second degré est porté à la connaissance du CE et annexé au PV du conseil d’établissement.

Les parents délégués ou bénévoles

Le délégué est le porte-parole de l’ensemble des parents auprès des professeurs et de la direction. C’est un trait d’union entre les familles et l’établissement. Il est possible d’être délégué de classe ou/et délégué au conseil d’établissement (CE).

Les délégués de classe

Le rôle du délégué consiste à demander les avis du ou des enseignant(s) et des parents d’élèves, faire un compte-rendu de la réunion à laquelle il a participé (réunion de délégués, conseil d’école, conseil de classe) et le diffuser aux autres parents d’élèves de la classe.

Les délégués et les suppléants sont élus dans chaque classe, de la maternelle au lycée, lors de la première réunion parents-professeurs de l’année scolaire. Un binôme par classe au primaire et deux binômes dans les classes du secondaire.

Les délégués du primaire sont amenés à siéger au conseil d’école. Les délégués du secondaire assistent au conseil de classe.

Avant le conseil, le délégué est à l’écoute des familles et recueille leurs observations. Pendant le conseil il a un rôle consultatif mais il est, au nom de tous les parents, un interlocuteur attentif, dans l’intérêt de chaque élève. Après le conseil, un compte rendu sera transmis pour information aux parents de la classe.

Les délégués au conseil d’établissement (CE)

Un délégué et un suppléant sont élus par niveau (primaire, collège, lycée). L’élection a lieu environ six semaines après la rentrée, après dépôt des candidatures auprès de l’administration.

Le délégué au CE se doit d’être représentatif de l’avis des parents, c’est pourquoi il doit consulter les autres délégués avant chaque conseil d’établissement pour connaître leur point de vue sur l’ordre du jour.

L’investissement des parents bénévoles est indispensable pour faire fonctionner l’établissement de façon optimale et assurer son évolution. En dehors des instances et des comités mis en place par l’Education Nationale, il existe d’autres façons de s’impliquer.

En devenant membre d’un groupe ou d’une commission, mandaté par le Vorstand et la Direction pour mener à bien une mission dans un domaine précis.

En rejoignant le Comité événementiel, constitué de permanents et d’un pool de parents souhaitant aider de façon ponctuelle lors des évènements (vente de tickets, mise en place et tenue de stands, buvette…).

Ses objectifs : organiser des RDV festifs traditionnels (St Martin, Fête du sport, Fête de l’école…), participer à de nouveaux évènements locaux (en collaboration avec le Groupe marketing), créer l’évènement au LfdD.

En proposant un service de traduction fr/de/fr pour le site internet, les plaquettes, les menus…

En participant au fonctionnement de la BCD (Bibliothèque Centre de Documentation) du primaire.

Contact

N’hésitez pas à contacter le Vortand ou la Direction

vorstand@lfdd.de

secretariat@lfdd.de 

Documents liés

Charte des delegues LfdD

Les délégués des élèves 

L’élève délégué :

  • Représente la classe, c’est son porte-parole au conseil de classe.
  • Aide et conseille les élèves, c’est un médiateur.
  • Organise l’entraide entre élèves (ex : devoirs pour absents).
  • Dialogue avec les adultes de l’établissement, c’est donc un relais.
  • Favorise le dialogue avec l’ensemble des élèves de la classe, c’est donc un animateur.

 

Son rôle tout au long de l’année :

  • Les élèves délégués sont les seuls élèves à pouvoir organiser et solliciter auprès du professeur principal des réunions de classe. Ces réunions sont fixées en dehors des temps de cours.
  • Ils peuvent réunir la classe sous la responsabilité du professeur principal et recueillir les avis et questionnements des autres élèves afin de préparer le compte-rendu qui sera exposé au conseil de classe.
  • Ils participent au conseil de classe.
  • Ils peuvent être réunis pour dialoguer ou être informés sur des sujets qui préoccupent l’ensemble des élèves du lycée.
  • Ils peuvent être invités au conseil de discipline réuni pour entendre un des élèves de la classe mis en cause.
  • Ils peuvent prendre contact avec les parents délégués si le sujet ou la situation le nécessite avec le professeur principal.
  • Ils peuvent encadrer et coordonner les différents projets de la classe.

Les élections des délégués de classe

Les élections des délégués de classe constituent la première étape de la représentation des élèves au sein de l’établissement puisqu’elles précèdent celles de deux délégués titulaires et deux suppléants au conseil d’établissement où seuls sont éligibles les élèves de 5ème, 4ème et 3ème ainsi que ceux du lycée.
Les élèves candidats doivent réaliser une affiche avec leur profession de foi (qualités, motivations, engagements du candidat et de son suppléant) puis faire acte de candidature au moyen du document officiel fourni par l’établissement.

  • Chaque classe élit DEUX délégués titulaires qui se présentent au suffrage avec leurs suppléants.
  • Si elle n’est pas obligatoire, la parité entre garçons et filles est fort souhaitable.
  • Tous les élèves peuvent se présenter (élève doublant sa classe ou élève déjà délégué l’année précédente y compris).
  • La majorité absolue est exigée au premier tour. Il est procédé le cas échéant à un second tour à la majorité relative. (N.B. : majorité absolue = moitié des suffrages exprimés plus une voix ; majorité relative = nombre de voix le plus élevé)
  • En cas d’égalité des voix, au premier comme au second tour, le candidat titulaire le plus jeune est déclaré élu.
  • Un élève qui n’a pas présenté sa candidature peut néanmoins être élu si les voix de ses camarades se sont portées sur lui en nombre suffisant et s’il accepte son élection.

CVL – Conseil des délégués pour la Vie Lycéenne

Dans chaque lycée, le conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL) rassemble des représentants des lycéens, des personnels et des parents d’élèves. C’est un lieu privilégié d’échanges entre lycéens et adultes. Les délégués expriment les idées, les attentes et les préoccupations de tous les élèves.

Composition

  • Le CVL est composé de 10 élus lycéens, de 2 personnels du lycée et de 2 parents d’élèves.
  • Le chef d’établissement préside le CVL.
  • Le vice-président est un élève élu, désigné pour l’année scolaire.

 

Attributions

Les lycéens élus peuvent faire des propositions sur tous les sujets de la vie quotidienne. Le CVL donne un avis sur :

  • les grands principes de l’organisation des études
  • l’accompagnement personnalisé
  • l’organisation du temps scolaire
  • l’élaboration du projet d’établissement et du règlement intérieur
  • les questions de restauration et d’internat
  • l’information sur l’orientation
  • l’organisation d’activités sportives, culturelles et périscolaires
  • les échanges linguistiques
  • la santé, l’hygiène et la sécurité

 

Le CVL fait aussi des propositions sur la formation des représentants des élèves et l’utilisation des fonds de vie lycéenne.

Qui vote ? Qui peut être candidat ? Comment se déroule l’élection ?

Tous les élus lycéens du CVL sont désignés au suffrage universel direct, c’est-à-dire par l’ensemble des élèves du lycée. Ils sont élus pour deux ans. Tous les élèves de l’établissement peuvent se porter candidats. Chaque candidature comporte le nom d’un titulaire et celui de son suppléant. Si le titulaire est en terminale, le suppléant doit être inscrit dans une année inférieure. Chaque électeur retient sur son bulletin de vote au maximum le nombre candidats titulaires correspondant au nombre de sièges à pourvoir. Les candidats qui rassemblent le plus de voix sont élus. En cas d’égalité, le candidat le plus jeune l’emporte.

Rencontres des délégués lycéens d’Europe

Après Berlin en 2013 et Milan en 2015 c’est à Budapest que les délégations des CVL (conseils de la vie lycéenne) d’une trentaine de lycées français situés en Europe, dans vingt-trois pays différents, se sont retrouvés les mardi 30 et mercredi 31 mai 2017. Accueillis par le lycée français Gustave-Eiffel de Budapest (30 mai) puis au Parlement hongrois (31 mai), les délégués lycéens ont pu y échanger à l’occasion du 60e anniversaire du traité de Rome. Vous pouvez retrouver ces débats sur la page dédiée de l’AEFE.

CESC – Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté

Le Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté définit et conduit des actions d’éducation et de prévention des conduites à risques dans le domaine de la santé (négligence, dépendances) et de la citoyenneté (violence, discrimination).

Objectifs

Le CESC constitue une instance de réflexion, d’observation et de veille qui conçoit, met en oeuvre et évalue un projet éducatif en matière de prévention, d’éducation à la citoyenneté et à la santé, intégré au projet d’établissement. Cette démarche globale et fédératrice permet de donner plus de cohérence et de lisibilité à la politique éducative de l’établissement. Fédérer les actions de prévention concernant la santé et la citoyenneté et installer ces actions dans un cadre cohérent et collectif pouvant s’articuler avec les enseignements et les projets de la vie scolaire. Mobiliser les adultes (personnels de l’établissement, parents, etc.) et les élèves autour d’objectifs clairs. Développer le partenariat des établissements.

Composition

Sous la présidence du chef d’établissement, le CESC réunit : les personnels d’éducation, sociaux et de santé de l’établissement et des représentants des personnels enseignants, ainsi que des parents et des élèves, tous désignés par le chef d’établissement sur proposition des membres du conseil d’établissement. Toute personne dont il estime l’avis utile en fonction des sujets traités.

Fonctionnement

Réuni à l’initiative du chef d’établissement. Chaque établissement détermine ses modalités de fonctionnement : calendrier des réunions, projets, participation des différents partenaires, évaluation des projets et bilan annuel du programme. Il est souhaitable d’informer le CE sur le fonctionnement du CESC.

À lire aussi

Prevention in Act

 

Commision des menus

Composition 

  • Le Directeur Administratif et Financier ;
  • Un représentant du prestataire de restauration scolaire ;
  • Un représentant du comité de gestion ;
  • Des parents volontaires.

Attributions

  • Définir la composition des menus en lien avec le prestataire ;
  • Faire remonter les problèmes identifiés.

Les réunions se tiennent toutes les 6 semaines.

Le dernier compte-rendu

 Compte rendu du 28 mars 2017